Vous êtes parent

Votre enfant autiste suit sa scolarité en classe ordinaire, accompagné par une AESH,

Vous souhaitez lui donner toutes les chances de s'épanouir, trouver sa place à l'école et réussir son inclusion sociale.

Vous mesurez la nécessité de sensibiliser, former l'AESH au mode de fonctionnement et particularités de votre enfant,

Vous souhaitez mieux communiquer et collaborer avec l'AESH et l'équipe enseignante,

Vous cherchez des outils simples, concrets pour aider votre enfant dans ses habiletés et interactions sociales,

Vous aimeriez que votre enfant ait accès à une pratique sportive, notamment la natation, dans un club proche de chez vous, avec du personnel sensibilisé à ses besoins spécifiques,

Vous avez des idées, des projets pour encourager et faciliter l'inclusion, et cherchez un cadre pour agir.

Parce que...

Si l'autisme est de plus en plus connu du grand public, idées fausses et a priori ont la vie dure... L'autisme fait encore peur, trop souvent considéré comme incompatible avec une scolarité. Et malgré d'indéniables efforts depuis la loi de 2005, trop d'enfants autistes restent encore sur le bord du chemin.

  • 100 000 AESH aident les enfants à besoins éducatifs particuliers à l'école. Beaucoup reconnaissent ne pas être suffisamment préparé.es / outillé.es pour accompagner un enfant autiste.
  • Dans le cadre de leur formation initiale, les enseignants reçoivent une sensibilisation trop succincte sur les spécificités et besoins des enfants autistes pour leur permettre d'adapter leur pédagogie et outils.

 

D'autre part, les enfants autistes ont peu d'opportunités et de lieux d'accueil pour pratiquer une activité de loisir, sportive ou artistique. Rares sont les structures formées pour accueillir ces enfants.

Les enfants autistes ont plus de difficultés que les autres à entrer en lien et se faire des amis. Comprendre les habiletés sociales représente pour ces enfants, un véritable défi d'apprentissage !

L'inclusion quand elle est réussie est utile à tous ! C'est un pari gagnant-gagnant, tant pour l'enfant autiste que pour toutes les personnes qui ont la chance de le côtoyer, de l'accompagner.

Vous avez à coeur d'offrir les meilleures opportunités à votre enfant pour qu'il grandisse et s'inscrive dans une vie sociale épanouissante.
 

Vous vous sentez seul.e et avez besoin d'échanger sur vos sujets de préoccupation, pour trouver du soutien, des outils, des solutions auprès d'une communauté bienveillante et compréhensive.

Votre expérience a de la valeur et mérite d'être partagée.

IKIGAÏ est à vos côtés : 

Pour vous aider à mieux accompagner votre enfant :

  • La série TouT S'Arrange (et ses ressources pédagogiques) est un outil ludique et pédagogique pour aider votre enfant à comprendre les codes de la communication et des interactions sociale. 
  • Les modules de formation vous apportent des conseils et outils concrets. Ils vous permettent aussi de rencontrer et dialoguer avec d'autres parents, des AESH, des professionnels, des enseignants et d'entendre leurs point de vue et points de blocage et de reconnaitre le professionnalisme dont ils font preuve.
  • Votre expertise est précieuse pour les accompagnants de votre enfant. Nous vous aidons à instaurer le dialogue et déployer des outils de collaboration avec eux.

Pour rejoindre notre communauté de parents et de professionnels :

  • Votre expérience est d'une grande valeur pour les autres parents mais aussi pour les professionnels. Partagez-les !
  • Vous avez souvent des idées mais ne savez pas comment les mettre en oeuvre. Seul.e, vous ne vous en sentez pas capable. Parlons-en !
  • Vous cherchez des professionnels pour accompagner votre enfant. Demandez l'avis d'autres parents ! Prenez contact avec les professionnels de l'association.
  • Difficile de trouver des groupes d'habiletés sociales ! Ensemble, oeuvrons à ce que les professionnels en ouvrent plus.
  • Un parent bénévole de l'association est à votre écoute pour répondre à vos questions ou chercher qui, dans notre réseau de professionnels, peut le faire. N'hésitez pas à nous contacter par mail.
  • Vous êtes confronté à des situations sociales compliquées avec votre enfant. Envoyez vos questions et nous y répondrons sur notre chaine YouTube dans notre série "Questions de parents et d'autismes".

L'Offre IKIGAÏ

les ateliers parents : communiquer et collaborer avec l'enseignant / l'AESH / l'école / le PIAL. Sensibiliser les adultes et les enfants de l'école. Demander de l'aide (QQOCP) 

les outils à télécharger

Les cafés de parents

inscrivez votre enfant à un cours de natation / déployez l'offre natation autour de vous

Mettre en place un comité autisme dans votre école avec ou sans l'association de parents d'élèves

Mieux comprendre...

Généralement, ce que l’on ne connaît pas suscite la peur, l’appréhension, voire le rejet... L’autisme est un handicap méconnu et sujet encore à beaucoup de préjugés et d’ignorance. Rien d’étonnant à cela puisque les enfants autistes ont longtemps été exclus de l’école ordinaire et orientés, dès la petite enfance, vers des structures fermées.

Sous l’impulsion de la loi Handicap du 11 février 2005, la priorité donnée à la scolari- sation en milieu ordinaire constitue en soi un bouleversement des mentalités. Elle ouvre en principe les portes de l’école à des enfants « hors du commun »... et elle ouvre également les esprits.

Lorsque la scolarisation est bien structurée autour d’un accompagnement spécialisé de qualité, elle est vécue non seulement comme une victoire pour l’enfant... mais aussi comme un enrichis- sement pour tout le monde !

Côtoyer au quotidien un enfant « différent » permet aux autres enfants de :

• mieux comprendre le handicap en général, l’autisme en particulier ;

• vivre une expérience très positive de la différence, mettant en pratique des valeurs essentielles, telles que l’entraide, la solidarité...

Ainsi, la scolarisation des enfants autistes contribue à former des futurs citoyens, responsables et ouverts.

 

La scolarisation en milieu ordinaire : une priorité chaque fois que c’est possible

Le milieu ordinaire, l’école en particulier, est indispensable à l’enfant autiste dont le contact avec les autres est difficile. L’école le place dans des situations de vie concrètes, lui permet d’acquérir une culture et des comportements aussi proches de la « normale » que possible.

Il est entouré d’enfants qui entrent naturellement en contact avec lui, le sollicitent et ainsi le stimulent constamment.

Un enfant autiste, immergé dans une classe ordinaire, et bien encadré, évolue et progresse réellement et durablement tant sur le plan des apprentissages que sur le plan des relations avec les autres.

 

Donner à l’enseignant les moyens de scolariser l’enfant autiste : la nécessité d’un accompagnement individuel spécialisé

Un enseignant ne peut assumer seul la scolari- sation d’un enfant autiste ; celle-ci ne saurait se faire au détriment des autres élèves. Il est indis- pensable de mettre à sa disposition des moyens humains pour optimiser cette scolarisation.

Depuis une dizaine d’années, des associations de parents, en partenariat avec les Académies, assurent la formation continue d’accompagnants spécialisés qui disposent d’un véritable savoir-faire professionnel pour intervenir auprès d’enfants autistes.

Grâce à leur expertise et une intervention ciblée « sur mesure », ces accompagnants optimisent les capacités d’autonomie, de communication, d’expression, de socialisation et d’apprentissage de l’enfant autiste. Ils jouent également un rôle de médiateur entre lui et les personnes qu’il côtoie au quotidien (enfants de la classe, corps enseignant...).

En dehors de ces accompagnants spécialisés, il existe les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) recrutés par l’Education Nationale.

 

Formation et encadrement des AESH : la condition indispensable pour réussir la scolarisation

A l’heure actuelle, les AVSi ne reçoivent aucune formation spécifique pour intervenir auprès des enfants autistes et cela limite considéra- blement leur champ d’action et la pertinence de leurs interventions.

Compte tenu de la complexité de l’autisme, de la diversité des symptômes, de l’étendue des degrés de sévérité, du style cognitif très spécifique lié à ce handicap mental, les AVSi ayant en charge des enfants autistes devraient bénéficier d’une formation approfondie sur l’autisme.

Le but est d’aider l’enfant autiste à réellement progresser, en le stimulant dans tous les domaines de développement (langage, moteur, cognitif, social, etc.) afin d’obtenir un épanouissement le plus harmonieux possible.

Comme le souligne le CCNE (Comité Consultatif National d’Ethique) : « Priver l’accompagnant d’une formation adaptée à ce handicap constitue un déni de justice et d’efficacité, et, en définitive, un manque de respect pour toutes les personnes directement concernées : l’encadrant, l’enseignant, l’enfant, les autres enfants, les parents de l’enfant autiste et les autres parents ».

 

extraits de : http://www.handiplace.org/media/pdf/autres/collectifautisme.pdf

Les bénéfices de l'inclusion scolaire des enfants autistes : une étude française

Les bénéfices de l’inclusion pour les élèves autistes

Des chercheurs ont documenté que les étudiants handicapés, y compris les étudiants autistes, qui sont pleinement inclus :

  • manifestent des niveaux plus élevés d’engagement et d’interaction sociale,
  • accordent et reçoivent un niveau supérieur de soutien social,
  • développent un plus grand réseau d’amis,

Relativement peu d’études ont été menées pour évaluer les résultats académiques des élèves autistes en milieu ordinaire.

Sensibilisation à l’autisme 

Les comportements autistiques sont souvent perçu comme étranges ou inappropriés dans un contexte social, notamment à l’école. Une étude récente de mars 2019 montre que les premières impressions que se forgent les personnes non autistes à l’égard des personnes autistes sont davantage influencées par l’information et les connaissances qu’elles ont de l’autisme, que par les comportements des personnes autistes. 

Il est donc intéressant d’expliquer aux autres enfants de la classe ce qu’est l’autisme et quels comportements cela engendre.

Les stratégies d'apprentissage des enfants autistes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.